comprar cialis contrareembolso comprar levitra generico Lespignan et le Languedoc - Lespignan
| Recherche | Mto | Annuaire tl. France | Annuaire tl. Suisse | Plan du site | Plans d'accs | Carte coups de coeur |
Accueil
Heures du soleil
A Lespignan le soleil se lve 05:58 et se couche 19:39
Languedoc
LespignanCanal du midiLa viticultureLes catharesNotre Dame des AuzilsNos ventsLes tangs et la ClapeLa Voie DomitienneAbbaye de FontcaudeAutour de LespignanC'est termin
(Mini-MP3-Player v2 ©Ute Jacobi)
Lespignan Convertir en PDF Version imprimable Suggrer par mail

Lespignan, village de 3'000 habitants, est situé à 10 km au sud-ouest de Béziers.

J'irai dormir à Lespignan (Freddy Richard)     

"Play Sound"

 
Etymologie
Le village de Lespignan doit peut-être son nom à sa position sur les coteaux, jonchés de ronces et d’épines, espigno en patois, d’où ses différents noms..Espigna, Espignan, Lespignan, trouvés dans les archives de la commune.
 
Lespignan pourrait aussi venir de Lepinus, gouverneur romain possédant un palais à Vivios dans la plaine, partie de mer, anse qu’accostaient, à l’époque, des flotilles romaines.
La villa gallo-romaine de Vivios est classée aux monuments historiques, au titre de vestiges, depuis 1993.
(Essai de reconstitution de la situation de Lespignan au VIème s. av J.-C.)
Aujourd'hui Lespignan est à 8 km de la mer.
 
Armoiries
Les armoiries de Lespignan sont "de sinople (couleur verte qui signifie amour,
liberté, jeunesse, beauté, etc…) à un sautoir losangé d'or et d'azur".
 
                                                                             Armoiries en 1631
Topographie
Lespignan aurait accueilli quelques familles attirées par la chasse et la pêche.
 
Population
Avant 1793 le village comptait 845 habitants, plus 200 enfants non recencés car n'ayant pas fait leur première communion…
En 1895 Lespignan comptait déjà un peu plus de 2'000 habitants.
 
Terres
La mer s'étant retirée, la plaine de Lespignan est demeurée inculte jusqu'en 1793.
Les apports de la rivière Aude l'ont rendue propre à la culture.
Dans cette plaine, ou la Matte, en raison de la salinité, pousse la salicorne qui permet de produire de la soude. D'où 2 ou 3 maisons renaissance à Lespignan, bâties par des italiens (une succession de prélats italiens ont dominé l'évêché de Beziers de 1547 à 1669) qui exportaient la soude à Murano pour la fabrication du verre. (Merci Renée pour cette petite histoire).
 
Eglises
Il n'existe qu'une seule église entière, celle du centre du village : St-Pierre-aux-Liens, datant du XIIIème-XIVème siècle (calice du XVIIème, classé aux monuments historique en 1964, au titre d'objet), l'église du cimetière (datant probablement du XIIème-XIIIème siècle) ayant été abandonnée, car en dehors des fortifications du village.
Cette église, également dédiée à l'apôtre St.Pierre, fut certes restaurée en 1865 mais également abandonnée par la suite. Son abside et son coeur sont classés aux monuments historiques depuis 1988.
 
Une hécatombe en 14-18
La mutinerie du 17ème régiment d'infanterie de Béziers, en 1907, lors de la révolte des viticulteurs, se traduisit par une hécatombe des soldats de l'Hérault en 1914-1915, lancés très probablement en première ligne en signe de représailles (mais certains auteurs réfutent cette hypothèse). Les monuments aux morts des villages en témoignent. 76 lespignanais tués, soit près d'un un foyer sur dix affecté.
 
Lettre de démission du conseil municipal en 1907
Service paroissial
Un acte de 1154 mentionne que l'église de Lespignan appartenait au monastère de Cassan (ordre des Chanoines de St.Augustin).
En 1711 le prieur de Lespignan, François Médaille, remit son bénéfice aux mains de l'évêque de Béziers voulant aider ses paroissiens et le diocèse. Ainsi fut aboli le titre de prieur curé de Lespignan (remplacé par une vicairie perpétuelle gérée par l'évêque sur présentation du commandeur de Cassan).
 
Les Monnaies de Nécessité de Lespignan - La Populaire (non datées)
 
"A chaque période troublée de notre histoire récente, par pénurie de monnaie, réquisition des monnaies en bronze pour la «machine de guerre», il fallut faire face et trouver des solutions pour continuer à faire fonctionner l’Economie, d’où la création des monnaies de nécessité. Ces monnaies ont été émises à quatre époques :
La Révolution Française
La Guerre de 1870 .
La guerre de 1914-1918
On distingue deux catégories de monnaies de nécessité lors de cette période:
- les «semi-officielles» : Emises par les Chambres de Commerce, les Unions Commerciales, Commerciales et Industrielles, les municipalités, etc…
- les émissions privés : Parmi lesquelles on trouve des commerçants (boulangers, épiceries, cafés, hôtels, etc…)
La Guerre de 1939-1945"
 
 
Le château
 
A l'est du village, le château féodal dominait tout le village. Son propriétaire, le duc de Fleury (village situé à 6 km à l'ouest) pouvait apercevoir Narbonne et Pérignan (ancien nom de Fleury).
Il ne reste aujourd'hui du château qu'une des deux tours.
A signaler la trouée des remparts, la "brèche" due à l'artillerie de Louis XIII, lors du siège de Lespignan en 1632. Les remparts n'ayant plus d'utilité la trouée ne fut pas réparée. Cette brèche est l'actuelle route de Béziers.
 
 
Le village
En 1900 Lespignan est un faubourg de Béziers en raison des facilités de communication "par la gare de Nissan, à 4 km, ou par le service quotidien d'omnibus et de tramways".
"Eclairage au gaz, de nombreux magasins de toutes sortes, bureau de poste, médecin, pharmacien, vétérinaire…".
 
"Les arts y sont cultivés avec succès et des concerts y sont donnés les dimanches ou jours de fête, au kioske de la promenade, devant l'ancienne mairie".
 
 
Sources : Lespignan - Abbé Th.Durand - 1895

 Site de Lespignan

Commentaires
Seul les utilisateurs enregistrs peuvent crire un commentaire!
 

 

 

 

 

 

Content © 2007 Lespignan et le Languedoc
Design by Jacques Cassan