Abbaye de Valmagne
Un poète du XVIII ème, Lefranc de Pompignan visita Valmagne en 1740 :
 
"Nos moines sont de bons vivants,
L'un pour l'autre forts indulgents,
Ne faisant rien qui les ennuie,
Ayant leur cave bien garnie,
Toujours reposés et contents,
Visitant peu la sacristie;
Mais quelquefois, les jours de pluie,
Priant Dieu pour tuer le temps."
Commentaires
Seul les utilisateurs enregistrés peuvent écrire un commentaire!